This website uses cookies to store information on your computer. Some of these cookies are used for visitor analysis, others are essential to making our site function properly and improve the user experience. By using this site, you consent to the placement of these cookies. Click Accept to consent and dismiss this message or Deny to leave this website. Read our Privacy Statement for more.
Current Research
Share |

The Research Committee shares current applied and academic research that can impact our learning and performance professionals today.

For previously published research and resources, please view the Curated Research webpage.

Adapting to the changing work environments

Featured Interview: Dr. Robin Yap's interview with Lorianne Weston, Executive Director of I4PL, on changing workplace trends
posted July 2, 2020 (for English content, please see next article below this one)

 

Le parcours vers la résilience


American Psychological Association
https://www.apa.org/helpcenter/road-resilience (en anglais)

Introduction
Comment les personnes s’y prennent-elles pour faire face aux événements difficiles qui changent leurs vies? Le décès d’un être cher, la perte d’un emploi, une maladie grave, des attaques terroristes, ce sont tous des exemples d’expériences de vie très éprouvantes et il existe d’autres événements traumatisants (en anglais) qui peuvent se présenter. Dans de telles circonstances, la réaction de nombreuses personnes consiste à éprouver une vague d’émotions fortes accompagnées d’un sentiment d’incertitude.
Pourtant, en général, avec le temps, les personnes parviennent à s’adapter adéquatement aux situations qui bouleversent la vie et aux conditions stressantes. Qu’est-ce qui leur permet d’y parvenir? Il faut faire appel à la résilience, un processus continu qui exige du temps et des efforts, et qui permet aux personnes de prendre un certain nombre de mesures.
La présente brochure a pour but d’aider les lecteurs à entamer leur propre parcours vers la résilience. Les renseignements dont il est question dans la présente brochure décrivent la résilience ainsi qu’un certain nombre de facteurs qui ont une incidence sur la façon dont les personnes traversent les périodes difficiles. La brochure porte en grande partie sur l’élaboration et l’utilisation d’une stratégie personnelle pour accroître la résilience.

En quoi consiste la résilience?
La résilience est le processus d’une adaptation adéquate face à l’adversité, au trauma, aux menaces ou aux sources significatives de stress (en anglais) – tel que des problèmes familiaux et relationnels, des préoccupations sérieuses en lien avec la santé, le travail (en anglais) et l’état financier. Il fait référence au fait de « remonter la pente » dans le cadre d’expériences difficiles.
Les travaux de recherche ont démontré que la résilience est un processus normal et non pas exceptionnel. Il arrive souvent que des personnes fassent preuve de résilience. On peut citer comme exemple la réaction de nombreux Américains aux attentats terroristes du 11 septembre 2001 ainsi que les efforts individuels pour rebâtir leur vie.
Faire preuve de résilience ne signifie pas ne pas ressentir la difficulté ou la détresse à laquelle une situation nous confronte. La douleur émotionnelle et la tristesse sont fréquentes chez les personnes qui ont supporté une adversité importante ou subi un grand traumatisme dans leur vie. D’ailleurs, le parcours vers la résilience pourrait occasionner une détresse émotionnelle considérable.

La résilience n’est pas une caractéristique qu’une personne possède ou non. Celle-ci fait intervenir des comportements, des pensées et des actions qui peuvent être cultivés et appliqués par qui que ce soit.

Facteurs et stratégies de résilience

Facteurs de résilience
Un ensemble de facteurs contribuent à la résilience. De nombreuses études montrent que le facteur le plus déterminant en matière de résilience ce sont les relations fondées sur l’amour et l’encouragement qu’on entretient à l’intérieur et à l’extérieur de la famille. Il s’agit de relations dans le cadre desquelles se manifestent l’amour et la confiance et qui fournissent des modèles de comportement, apportent de l’encouragement et de l’assurance et contribuent à stimuler la résilience d’une personne.
Plusieurs facteurs sont associés à la résilience, dont les suivants :
La capacité d’élaborer des plans réalistes et de prendre des mesures pour les mener à bien.
Une vision positive de soi-même et une confiance en ses forces et en ses habilités.
Des compétences en matière de communication et de résolution de problèmes.
La capacité de contenir des impulsions et des sentiments violents.
Ces facteurs sont tous des aspects que les personnes peuvent cultiver en elles.

Stratégies de renforcement de la résilience
L’amélioration de la résilience est un parcours personnel. Les personnes ne réagissent pas de la même façon face à des situations de vie traumatisantes et stressantes. Une approche pour renforcer la résilience qui fonctionne pour une personne pourrait ne pas fonctionner pour une autre. Les personnes ont recours à des stratégies différentes.
Certaines différences pourraient être attribuables à des différences culturelles. La culture à laquelle appartient une personne pourrait avoir une incidence sur la façon dont celle ci communique ses sentiments et fait face à l’adversité – par exemple, la possibilité qu’une personne établisse une relation avec un être cher et la façon dont celle-ci établit une telle relation, y compris avec les membres de la famille élargie et les ressources communautaires. Compte tenu d’une diversité culturelle de plus en plus grande, le public a un plus grand accès à un certain nombre d’approches différentes visant à renforcer la résilience.
Il pourrait être approprié de prendre en considération un certain nombre de façons de renforcer la résilience – ou beaucoup d’entre elles – dont il est question dans les pages suivantes dans le cadre de l’élaboration de votre stratégie personnelle.

Dix façons de bâtir sa résilience
Établir des liens. Il est important d’avoir de bonnes relations avec les membres de sa famille immédiate, les amis, entre autres. Accepter l’aide et le soutien de ceux qui vous aiment et vous écoutent renforce la résilience. Certaines personnes trouvent qu’être actifs auprès de groupes civiques, d’organismes confessionnels ou d’autres groupes locaux apporte un soutien social et peut contribuer à retrouver l’espoir. Venir en aide aux autres lorsqu’ils en ont besoin peut également être bénéfique pour ceux qui aident.

Éviter de considérer les crises comme étant des problèmes insurmontables. Vous ne pouvez rien au fait que des situations très stressantes surviennent, mais vous pouvez modifier la façon dont vous les interprétez et y réagissez. Essayer de porter votre regard au-delà du moment présent et d’examiner la manière dont les situations futures pourraient être légèrement meilleures. Remarquez les façons subtiles qui peuvent en quelque sorte vous faire sentir déjà mieux à mesure que vous faites face à des situations difficiles.

Acceptez que le changement fasse partie de la vie. Certains objectifs pourraient ne plus être réalisables à la suite de conditions défavorables. Accepter les circonstances qui ne peuvent pas être changées peut vous aider à vous concentrer sur ce que vous êtes en mesure de changer.

Progressez vers la réalisation de vos objectifs. Élaborez des objectifs réalistes. Faites régulièrement quelque chose – même si cela paraît comme une petite réalisation – qui vous permet de progresser vers la réalisation de vos objectifs. Au lieu de vous concentrer sur des tâches qui vous semblent irréalisables, posez-vous la question suivante : « Qu’est-ce que je suis certain de pouvoir faire aujourd’hui qui peut m’aider à progresser vers la direction que j’ai choisie? »

Prenez des mesures décisives. Dans la mesure du possible, réagissez dans les situations difficiles. Prenez des mesures décisives, au lieu de vous désensibiliser totalement aux problèmes et aux stress, en espérant qu’ils disparaîtront tout simplement.

Recherchez les occasions qui favorisent la découverte de soi. Souvent, les personnes apprennent des choses sur elles-mêmes et peuvent constater qu’elles ont grandi d’une certaine façon à la suite d’une perte qui les a fait souffrir. De nombreuses personnes qui ont été aux prises avec des tragédies et des difficultés ont fait état d’une amélioration de leurs relations, du sentiment d’avoir une plus grande force même lorsqu’elles se sentent vulnérables, d’un renforcement du sentiment d’estime de soi, d’une spiritualité plus développée et d’une plus grande appréciation de la vie.
 
Portez un regard positif sur vous-même. En augmentant la confiance dans votre capacité à régler les problèmes et en faisant confiance à votre instinct, vous contribuerez à bâtir votre résilience.

Gardez les choses en perspective. Même lorsque vous êtes confronté à des situations très douloureuses, essayez d’envisager les situations stressantes dans un contexte plus large et ne perdez pas de vue les perspectives à long terme. Évitez d’exagérer la situation.

Gardez espoir. Une perspective optimiste vous permet de prévoir que la vie vous réserve de bons résultats. Essayez de visualiser ce que vous vous souhaitez au lieu de vous préoccuper de ce qui vous fait peur.

Prenez soin de vous. Portez attention à vos propres besoins et sentiments. Participez à des activités qui vous font plaisir et que vous trouvez relaxantes. Faites régulièrement de l’exercice physique. En prenant soin de vous-même, vous contribuerez à garder votre esprit et votre corps prêts à faire face à des situations qui exigent de la résilience.

D’autres façons pour renforcer la résilience peuvent s’avérer utiles. Par exemple, certaines personnes écrivent leurs pensées et leurs sentiments les plus profonds liés à un traumatisme ou à d’autres situations stressantes dans leur vie. La méditation et les pratiques spirituelles aident certaines personnes à établir des liens et à retrouver l’espoir.
L’essentiel est de trouver des façons qui sont susceptibles de fonctionner pour vous dans le cadre de votre stratégie personnelle pour favoriser la résilience.

Tirer des leçons du passé
Le fait de vous concentrer sur des expériences antérieures et sur des sources où vous avez jadis puisé vos forces peut vous aider à comprendre quelles stratégies pour bâtir la résilience pourraient fonctionner pour vous. En examinant les réponses aux questions suivantes à propos de vous-même et de vos réactions face aux événements difficiles que vous avez rencontrés, vous pourriez découvrir une façon vous permettant de réagir efficacement à des situations difficiles dans votre vie.
Veuillez examiner ce qui suit :
Quels types d’événements m’ont causé le plus de stress?
En général, de quelle façon ces événements m’ont-ils touché?
Est-ce que le fait d’avoir pensé à des personnes importantes dans ma vie m’a aidé lorsque j’étais affligé?
À qui ai-je demandé de l’aide lorsque je suis passé par des expériences traumatisantes et stressantes?
Qu’est-ce que j’ai appris sur moi-même et mes interactions avec les autres dans les moments difficiles?
A-t-il été constructif pour moi d’aider une autre personne à vivre une expérience semblable?
Ai-je été en mesure de surmonter les obstacles et, le cas échéant, de quelle façon suis-je parvenu à les surmonter?
Qu’est-ce qui m’a aidé à accroître ma confiance en l’avenir?

Demeurer souple
La résilience comporte le maintien d’une certaine souplesse et d’un équilibre dans votre vie à mesure que vous faites face à des situations stressantes et traumatisantes. Il est possible d’y parvenir de plusieurs façons, y compris les suivantes :
En vous accordant la permission de revivre des émotions intenses et également en comprenant à quel moment vous devriez éviter de les revivre afin de demeurer fonctionnel.
En faisant des progrès et en prenant des mesures afin de résoudre vos problèmes et de répondre aux exigences de la vie quotidienne, ainsi qu’en prenant du recul afin de vous reposer et reprendre des forces.
En passant du temps avec vos proches afin d’obtenir du soutien et de l’encouragement ainsi que pour prendre soin de vous.
En comptant sur les autres et également sur vous-même.

Remerciements 
L’APA exprime sa reconnaissance aux suivants qui ont contribué à la réalisation de la présente publication :
Lillian Comas-Diaz, Ph. D., directrice, Transcultural Mental Health Institute, Washington, D.C.;
Suniya S. Luthar, Ph. D., Teachers College, Columbia University, New York, État de New York;
Salvatore R. Maddi, Ph. D., The Hardiness Institute, Inc., University of California à Irvine, Newport Beach, Californie.
H. Katherine (Kit) O’Neill, Ph. D., North Dakota State University et Knowlton School, O’Neill and Associates, Fargo, Dakota du Nord;
Karen W. Saakvitne, Ph. D., Traumatic Stress Institute et Center for Adult and Adolescent Psychotherapy, South Windsor, État du Connecticut;

 
posted June 23, 2020

Learning Online: An Overview of Virtual Classrooms, Web Conferencing,

and Live Streaming (Part 1 of 4)

By: Lakshmi Puthanvedu and Caroline Smith Bailey Published: June 22, 2020 Read Time: 5 min

During the past several months, we have had to reimagine the way we work, learn, shop, and interact. Organizations have learned the value of going virtual, and many are considering ramping up their online capabilities. With options like virtual classrooms, web conferencing, and live streaming (to name a few), where does one begin? Not to worry, we’ve got you covered! This post is the first in a series on leveraging technology to support synchronous online learning to drive performance in a corporate or academic setting. Throughout the series, we’ll provide an overview of some key technologies and best practices to increase the impact of your virtual event. So, let’s get to it.

Virtual Classroom

A virtual classroom is a digital environment for teaching and learning. Often referred to as a virtual learning environment (VLE), it is an online platform where instructors/facilitators present course material, interact with learners, and manage activities. It provides an environment where participants can engage, discuss content, and access learning resources. Standard tools used in a virtual classroom include video conferencing, online whiteboards, chat, and break-out rooms. Virtual classrooms are suitable for a formal, instructor-led learning environment.

Web Conferencing

Web conferencing (also referred to as video conferencing) is a technology that enables virtual events where two or more participants remotely participate in a meeting. Web conferencing is a helpful tool for collaboration with its two-way communication, multiple screen sharing, and ease of set up. This format is suitable for small groups who need to communicate quickly and efficiently. Webinars and webcasts are another form of web conference and are typically more one-way in their delivery. A webinar is an online presentation that may include the sharing of audio, documents, and applications with attendees. Webinars are useful for lectures or information sessions. Webcasts are typically straight, one-way presentations and may be recorded for future on-demand viewing.

Live Streaming

Live streaming is live video delivered over the internet in real-time, without first being recorded and stored. TV broadcasts, video game streams, and social media are some examples of live stream productions. Live streaming is useful for one-way, push communication with small or large groups. Viewer interaction with the presenter and each other is limited to live chat.

Differences Among Technologies

While there are commonalities among the technologies, there are also significant differences. Depending on the nature of the event, the medium you select will impact its success. Let’s look at two critical considerations to keep in mind when choosing a platform: learner interactivity and participant engagement.  Learner interactivity defines the level of interaction that learners have with the facilitator and each other. The most robust and interactive of all three media is the virtual classroom. Virtual learning platforms have several features that attempt to replicate the type of learning activities that are common in an instructor-led, non-virtual environment. Features like individual and small group activities, opinion polling, break-out groups, and classroom management are core features of virtual classroom software. Web conferencing and live streaming tools do not typically contain these features.

Related to interactivity is participant engagement. We’ve all participated in virtual learning experiences where a “sage on the stage” presents a slide deck comprised of a wall of words, while you die a slow death by PowerPoint. Interactive functionality promotes engagement and enhances the experience for both the learner and the facilitator. Depending on the type of virtual event you are facilitating, web conferencing and live streaming may not provide the level of engagement you and your participants need.

Best Practices

Mastering a few best practices will increase the success of your virtual event. Familiarize yourself with your delivery tool’s functionality and test it before the event. Take a moment to discuss relevant features with your participants. Doing so will let them know how and when they can engage with you and their fellow learners. Noise can be very disruptive to a virtual event. It is good practice to discuss the rules of engagement about noise control and when to use the mute feature. Another useful tip is to have a colleague provide administrative support during the event. While you focus on instruction and facilitation, your colleague manages the chat board, helps administrate activities, and provides support as required.

As we emerge from months of self-isolation and social distancing, virtual technologies will play an increasing role in the way we train, develop, and engage with one other. Stay tuned for subsequent articles in this series that help you select the right tools to bring your virtual learning to life.

 

posted June 22, 2020

Going Virtual: Accessibility in Times of the Coronavirus

By: Agnieszka Gorgon, I4PL Research Committee

With the global spread of the COVID-19 pandemic many organizations opted to move their meetings, training and learning to online environments. This transition happened seemingly overnight as virtual communication tools, online training solutions and collaboration platforms became part of the new normal. The rapid adoption of tools to support a remote and distributed workforce demonstrated organizational resilience and agility. But at what cost? Did the quick adoption of new tools consider inclusion and accessibility functionality of each of the platforms? While some will be able to answer with a resounding “yes”, accessibility may not have been at the forefront of platform adoption considerations for others.

Why does this matter? 1 in 5 Canadians 15 and older identify as having a disability (Canadian Survey on Disability), which means that it is highly likely that your organization employs people who have accessibility needs. Not all disabilities can be observed and not all are disclosed, which is why working towards creating an inclusive environment accessible to all should be the ideal.

What should organizations consider when creating accessible online experiences for their employees? Here are three resources that provide tips that can be implemented right away.

Getting Started with Inclusive Design: A Conversation with Brian Dusablon
eLearning Coach Podcast (33 min)

In this podcast Connie Melamed, the eLearning Coach, speaks to Brian Dusablon from Learning Ninjas about the differences between accessibility and inclusion and the importance of designing learning experiences for all. Dusablon believes that content designed with inclusivity in mind will automatically meet legal accessibility compliance. Learning designers need to commit to design and development workflows that accommodate inclusion from the beginning. This includes creation of online learning standards and organizational guidelines that can be implemented immediately. Start small and iterate - adapt, adjust and improve.

The podcast discusses accessibility lenses and applying those to the design process. “Accessibility is more than compliance. It is about making sure everyone can access what you design and have an equal opportunity to learn from it” (Learning, Ninjas, Accessibility and Inclusion). An excellent podcast for those who design online learning experiences.

Accessible Remote Working Environments - Webinar 1: Making Virtual Meetings Accessible
IAAP Webinar (55:12 min)

This archived webinar will be of interest to those planning and facilitating virtual meetings and will also be relevant to those facilitating synchronous online training. The presenters share platform agnostic best practices for conducting accessible synchronous online meetings focusing on the following:

  1. Planning for the Meeting: sharing and collaboration tools, roles and responsibilities;
  2. During the Meeting: meeting rules, meeting facilitation, managing contributors/participants, managing conversations, strategies for enabling inclusion;

Some of the best practices identified in this webinar can be applied to online events where attendees are limited in their participation to chat based questions.

Refer to the Accessible Remote Meetings article for a snapshot of the information shared in the webinar.

 Photo by ThisisEngineering RAEng on Unsplash

How to Make Your Virtual Meetings and Events Accessible to the Disability Community
Rooted in Rights

There are many different types of disabilities and each requires different considerations. This comprehensive post provides insight into planning virtual meetings and events for people with intellectual and developmental disabilities, those who are deaf and hard of hearing and people who have a visual impairment or are blind. Information shared includes tips for how to plan virtual meetings and events – what to do in advance, how to ensure accessibility needs are met during a virtual event and what to consider following the virtual meeting or event. While the focus of this post is not rooted in training and development, the information presented is immediately applicable to virtual training.

The coronavirus pandemic has presented an opportunity to incorporate inclusive design in development of synchronous (virtual meetings/virtual training) and asynchronous (elearning) training. Everyone deserves equitable access to information and an opportunity to learn. Everyone.

Additional Resources

Web Content Accessibility Guidelines (WCAG) 2.0

Designing for Accessibility and Inclusion

Digital Accessibility Basics

How to Make Your Presentations Accessible to All

 

May 1, 2020 update:

LinkedIn Learning is providing 16 unlocked courses (French here) in a free learning path to help individuals and organizations manage remote work. 
 

 

Featured Infographic on Best Practices for Virtual Teams

With thanks to Dr. Robin Yap, LLB, MSc, DM, Fellow


 


 
Follow Us

The Institute for Performance and Learning
411 Richmond Street East, Suite 200
Toronto, Ontario
M5A 3S5

Phone 416.367.5900 or 1.866.257.4275 

Email hello@performanceandlearning.ca