Qui est Saul Carliner, LE PLUS RÉCENT fellow DE L’INSTITUT?

Qui est Saul Carliner, LE PLUS RÉCENT fellow DE L’INSTITUT?

« Une nouvelle chose fait apparition dans votre vie, et du coup, vous oubliez ce que la vie était sans elle. » Voici ce que Saul Carliner, le plus récent fellow de l’Institut de performance et d’apprentissage, a à dire au sujet de la technologie en milieu de travail.

 

Carliner, professeur agrégé en technologie de l’éducation et fellow du doyen en apprentissage numérique à l’Université Concordia, avise que la technologie, l’un de ses points d’intérêt de recherche et d’enseignement, est devenue tellement importante que les organisations peuvent se trouver à passer de la plus récente mise à jour au tout dernier programme en faisant appel à des fournisseurs tiers sans comprendre entièrement ce pour quoi elles paient.

 

En ce qui a trait aux fournisseurs, Carliner a vu les chiffres croître au cours des 10 dernières années. Sa recherche actuelle se penche sur le secteur des contrats et de la consultation dans l’industrie, un sujet inspiré par ses anciens étudiants, dont une grande partie travaille pour des fournisseurs tiers dans le domaine de l’apprentissage en milieu de travail.

 

Dans le monde de l’apprentissage, « un des plus grands changements que j’ai observé s’applique à la façon dont les personnes sont embauchées », indique Carliner. La façon dont une personne est embauchée peut avoir un impact sur le niveau de créativité et la liberté de ladite personne.  « Nous ne voulons pas que suivre des ordres, nous voulons conseiller et consulter les personnes quant aux services », dit-il. « Toutefois, en travaillant à titre d’entrepreneurs, de consultants et de fournisseurs de services, nous travaillons en tant que des agents extérieurs. Alors, comment nous est-il possible d’influencer la prise de décisions? »

 

Les docteurs et les avocats sont parmi les professions les plus efficaces à former et ils « font un travail considérable ».  « Les agents d’éducation légale parlent aux agents d’éducation légale. Il y a des stages, des apprentissages, des simulations… je crois que nous devrions nous pencher sur ce qu’ils font », affirme Carliner. Il faut donc se concentrer sur les compétences actuelles des individus et voir à leurs besoins. Par la suite, il suffit d’utiliser le temps efficacement afin de les engager à apprendre, plutôt que de les faire déborder avec « chaque minime détail auquel vous pourriez penser », propose-t-il.

 

Membre de l’Institut depuis 2004, Carliner a siégé au sein du conseil d’administration (2008-2012) et est l’un des membres fondateurs du chapitre montréalais de l’Institut. Il est aussi la chaire du comité consultatif d’agrément, qui supervise les compétences requises pour les agréments CTP et CTDP. « Nous consultons les spécialistes afin de nous assurer que les compétences reflètent le travail que nous effectuons actuellement (à titre d’instructeurs, de coordonnateurs à la formation, de consultants en apprentissage, de gestionnaires et de cadres) », confirme-t-il Ce qu’il décrit comme l’une des expériences les plus fondamentales de sa carrière, ses contributions au processus d’agrément et ses succès dans le domaine de l’apprentissage et du perfectionnement en milieu de travail, a été reconnue en ce novembre dernier, lorsque l’Institut a décerné à Saul son plus prestigieux titre, celui de fellow.

 

L’Institut honore les fellows qui ont une réputation positive dans le domaine de l’apprentissage et du perfectionnement. Un fellow est reconnu par ses pairs, le conseil d’administration et le comité de nomination des fellows pour ses succès remarquables et ses contributions professionnelles.

 

Lorsque Carliner n’est pas profondément penché sur l’enseignement, ses recherches ou sa consultation auprès de ses étudiants (habituellement de 6 h 30 à 23 h 30, avec quelques pauses, bien évidemment!), il se prépare pour son mandat en tant que président de l’Agence Ometz de Montréal, une agence de services sociaux intégrés.  Sinon, il passe en revue des musées et des centres commerciaux dans son blogue et rattrape les plus récents épisodes de Good Wife.

Aucun commentaire

Commentez