Qui est Gord Houston?

Qui est Gord Houston?

Tandis que Gordon Houston étudiait pour obtenir son baccalauréat en éducation à l’Université de Calgary, il savait depuis longtemps qu’il voulait s’impliquer en éducation et s’imaginait vraisemblablement dans le rôle d’enseignant à l’école secondaire.

Ce n’est que plusieurs années plus tard, lors d’une conversation avec une amie occupant le poste de conseillère financière, que Gordon a pris connaissance d’un domaine complètement différent pour les éducateurs dont il n’avait jamais soupçonné l’existence.

« Elle m’a informé que son entreprise employait des gens dont l’expertise était la formation en classe. Ensuite, avec un peu d’efforts, j’ai exploré cette possibilité pour découvrir une toute autre profession. Donc, j’ai fait le saut pour passer d’enseignant à formateur en entreprise; décision que je n’ai jamais regrettée. »

Gordon est né et a grandi à Calgary, mais il s’est relocalisé à Lethbridge où il a travaillé pour la Financière Sun Life pendant un certain temps. Dans son rôle de conseiller en affaires, apprentissage et perfectionnement, il a contribué à la conception et à la mise en œuvre d’une pratique de formation et de perfectionnement des compétences dans l’ensemble de l’entreprise.

À présent, à l’emploi du siège social de Kal Tire, situé à Vernon, en Colombie-Britannique, Gordon dirige le service de l’apprentissage et du perfectionnement de l’entreprise qui compte plus de 6 000 employés, répartis dans 20 pays.

Sur une base annuelle, Gordon assure la participation d’environ 800 employés de Kal Tire dans divers niveaux de formation en gestion. De plus, des formateurs sont dépêchés dans les bureaux de Kal Tire partout au Canada pour donner des formations pratiques axées sur le leadership et les compétences tactiques.

« Pour notre équipe de gestion, nous avons mis en place un processus de certification très rigoureux qu’un employé doit suivre avant de pouvoir être nommé directeur ou directeur adjoint » explique-t-il.

Le service de l’apprentissage et du perfectionnement de Kal Tire assure aussi le maintien d’un certain nombre d’initiatives qui visent la modernisation et le développement de la culture interne de l’entreprise en matière de formation des employés.

En ce qui a trait à sa participation à l’Institut pour la performance et l’apprentissage, Gordon cite comme raison principale l’accès à un réseau de pairs qui l’aident à se tenir à jour sur les tendances dans l’industrie.

« Au risque de paraître un peu bébête, dit-il, je crois fermement que si vous œuvrez dans la profession de la formation, vous devez être vous-même dans un processus continu d’apprentissage. C’est une profession qui évolue très rapidement. Et je n’ai pas le temps voulu pour rester à jour ou pour faire la recherche nécessaire sur tout ce qui peut influencer ma carrière. Donc, à mes yeux, l’association professionnelle est l’un des moyens qui s’offrent à moi pour tirer profit des connaissances de cinq, 50 ou 500 experts qui peuvent m’aider à faire le tri dans les connaissances et l’information et en faire l’essai, etc. Ainsi, j’ai accès à une information et des opinions solides, pertinentes et fiables qui viennent de personnes en qui j’ai confiance. »

Les changements du point de vue de l’éducation dans la culture interne de Kal Tire sont les résultats des efforts de Gordon. Un résultat peut-être plus important encore que le changement dans les paramètres et l’atteinte de points marquants est le changement dans la mentalité de ses collègues à l’extérieur de son service qui considèrent maintenant l’apprentissage et le perfectionnement comme un facteur intégrant dans l’évolution d’une meilleure main-d’œuvre.

« Je fais partie de cette entreprise depuis bientôt cinq ans, indique-t-il. Quand j’ai gagné les rangs de l’organisation, la structure était axée sur les fonctions de formation. Tout ce que nous faisions se résumait à un formateur donnant une formation. Et c’est le rôle que l’entreprise voulait que nous assumions. Maintenant, je dirais que nous repoussons ces limites en aidant l’entreprise à voir l’apprentissage comme un composant du processus d’ensemble nécessaire pour perfectionner les compétences et les aptitudes. »

Gordon donne le qualificatif de « robuste » à l’équipe avec laquelle il travaille chaque jour pour mettre en œuvre de nouvelles stratégies d’apprentissage dans l’ensemble de Kal Tire. Une partie de son travail implique la discipline relativement nouvelle de l’analyse des données afin de surveiller et de prévoir divers paramètres et étapes au cours de l’année.

« Notre plus importante étape clé est d’assurer la certification d’un nombre précis d’employés avant la fin de l’année. Autrement, nous sommes aux prises avec une quantité considérable de postes à combler dans nos magasins », souligne-t-il en ajoutant qu’avant que son service commence à surveiller les certifications sur une base continue afin d’y réagir de façon proactive, l’équipe était souvent aux prises avec un mouvement de panique en fin d’année pour atteindre les cibles.

Mis en place depuis seulement trois ans, le système de prévision des étapes de certification créé par Gordon, qui se fonde sur une surveillance continue, a permis de fournir des paramètres à remplir que son équipe et lui peuvent présenter aux intervenants.

« Depuis environ deux ans, nous sommes en mesure de dire, au deuxième ou au troisième mois de l’exercice financier, vers où nous nous dirigeons, d’après l’historique des trois dernières années et notre situation actuelle, à moins d’apporter les changements suivants au cours des six prochains mois. »

Cependant, le projet le plus captivant pour Gordon est l’établissement prochain d’un campus interne sur les carrières que Kal Tire devrait lancer en janvier 2016.

« Nous ne lui avons pas encore donné de nom, mais c’est un peu comme notre programme collégial interne. Il y a trois ou quatre ans, tout ce que l’entreprise faisait en matière de formation était la formation en classe. Et là, tout à coup, nous offrirons ce campus sur les carrières entièrement intégré proposant un programme de perfectionnement pour tous nos employés. »

Gordon a commencé à s’impliquer au sein de l’Institut pour la performance et l’apprentissage il y a environ 10 ou 11 ans à son souvenir; d’abord en assistant à des événements de la section locale de Calgary. À présent qu’il est établi à Vernon, il fait partie de l’équipe dirigeante de la section locale de Vancouver depuis trois ans et il assiste aux conférences nationales, de même qu’à de nombreux symposiums régionaux.

« Ce que l’Institut m’apporte, c’est un lien avec les autres, explique-t-il. Je peux ainsi collaborer avec eux pour accélérer mon propre apprentissage et utiliser cet apprentissage pour faire progresser mon travail. »

En ce qui a trait à ses projets d’avenir, Gordon se concentre pleinement à réunir les perspectives des divers intervenants au sein de Kal Tire afin d’éliminer la frontière qui limite l’apprentissage et le perfectionnement à un simple accessoire ou une unité de formation et ainsi d’intégrer le sens aigu des affaires dans le processus d’apprentissage.

« Je pense que nous devons revoir le cadre de ce que nous faisons à titre de professionnels de l’apprentissage afin d’être considérés comme des gens capables de gérer les affaires en plus d’être des experts de l’apprentissage », affirme-t-il.

Aucun commentaire

Commentez